À la rencontre de Constantin Gaillard, chargé de gouvernance chez Rend-Fort


Qui êtes-vous ?


Je suis Constantin Gaillard, chargé de la gouvernance chez Rend-Fort. Mon rôle est de garantir que toutes les actions qui sont conduites au sein de l’entreprise sociale et solidaire qu’est Rend-Fort soient en cohérence et que nous puissions apporter une structure solide sur laquelle tous les accompagnements puissent s’appuyer.


Quel est votre parcours ?


Je suis diplômé de Sciences Po Strasbourg où j’ai fait un master en relations internationales avec une spécialisation sur les politiques européennes de défense.


Pourquoi avoir rejoint Rend-Fort ?


Je suis rentré chez Rend-Fort car mon stage de fin d’études a été annulé du fait de la pandémie. J’avais beaucoup de temps à donner et je cherchais une structure dans laquelle m’investir. Le Général De Romémont, qui avait fondé cette structure, a fait un appel à ses anciens étudiants pour qu’ils puissent monter à bord. J’ai été convaincu par la pertinence de ces actions et je suis monté, dans un premier temps, en tant que chargé des relations extérieures au moment où Rend-Fort n’était qu’une association avec des bénévoles. J’ai contribué à la structuration des relations de Rend-Fort avec les établissements hospitaliers . Par la suite, j’ai été recruté en stage pour faire mon stage de fin d’études et en janvier 2021, il m’a été proposé de devenir salarié. Je suis donc maintenant chargé de la gouvernance.


Qu’est-ce que cela vous apporte de travailler chez Rend-Fort ?


Rend-Fort pour moi c’est une source d’épanouissement personnel et professionnel. Je suis, bien-sûr, touché par le discours que Rend-Fort porte. C’est à dire celui du besoin de moins mener d’actions curatives au profit d’une plus grande prévention des risques psychosociaux mais aussi la forme que Rend-Fort incarne en mettant en valeur le travail collaboratif et la multidisciplinarité qui permettent de faire naître des synergies nouvelles et riches.


Trois mots pour vous décrire ?


Têtu, curieux et optimiste


Quelque chose à ajouter ?


Nous avons toujours besoin de bras et de cerveaux alors montez à bord, toutes les énergies sont les bienvenues.